Formule Anti-Âge

Comment limiter les 4 processus du vieillissement découverts par la science

Le vieillissement est causé par 4 processus qui se superposent

Les avancées de la médecine anti-âge permettent aujourd’hui d’expliquer de manière précise ce qui cause le vieillissement.

On peut résumer le vieillissement au développement de 4 phénomènes indépendants et qui peuvent se superposer :

  1. Inflammation : cette réaction du système de défenses naturelles, lorsque rien n’est fait pour l’enrayer, accélère le vieillissement
  2. Oxydation : les radicaux libres, des molécules instables, attaquent les cellules saines
  3. Dégénérescence cellulaire : les cellules ne se reproduisent plus correctement
  4. Glycation : les cellules des organes se caramélisent et ne peuvent plus fonctionner

Ces processus peuvent se produire séparément ou en combinaison, et la seule façon de les limiter est d’avoir une démarche ciblée sur ces quatre processus de manière simultanée.

C’est exactement l’objectif de notre Formule Anti-Âge, un complément alimentaire ciblé sur les besoins nutritionnels distincts dont le corps a besoin pour aider à soutenir le système cellulaire, l’équilibre cardiovasculaire, les défenses naturelles et les fonctions cognitives.

Notre formulation exclusive contribue naturellement à limiter les différents processus de vieillissement

Choisir la Formule Anti-Âge du laboratoire Cell’innov, c’est bénéficier de la synergie des meilleurs actifs naturels connus pour aider à augmenter la longévité.

La bêta-alanine [1] est le précurseur qui aide le corps à produire naturellement la carnosine, une molécule capable de limiter naturellement la glycation, l’un des principaux mécanismes qui accélère le vieillissement.
La glycation s’apparente à la caramélisation : lorsque du sucre est présent dans le sang, ou quand on mange des aliments grillés, le sucre vient se coller aux tissus et les fait « caraméliser ». Au bout d’un certain temps, ce processus est irréversible. Les artères, les reins, la cataracte ont caramélisé et ne peuvent plus fonctionner normalement. L’augmentation de la production de carnosine devient alors essentielle pour enrayer la glycation des organes.

L’extrait d’écorce de pin [2] est une combinaison naturelle d’antioxydants (procyanidines, bioflavonoïdes) et d’acides organiques qui lui confèrent des qualités uniques et exceptionnelles.
Il est tout d’abord un allié précieux pour aider à neutraliser les radicaux libres.
Il est également doté de qualités apaisantes naturelles et favoriserait la régénération du collagène et de l’acide hyaluronique qui préservent les articulations.
Il est enfin connu pour contribuer à maintenir un bon fonctionnement cardiovasculaire en favorisant la dilatation des vaisseaux sanguins.

La Coenzyme Q10 ou CoQ10 [3] est une substance présente dans chacune des cellules du corps où elle joue le rôle d’étincelle pour déclencher la production d’énergie dans les mitochondries (les mini-usines électriques qui produisent l’énergie cellulaire).
Tous les organes vitaux, et en particulier le cœur et le cerveau, ont besoin d’un apport continu de CoQ10 pour bien fonctionner.
De plus, la CoQ10 est réputée pour ses remarquables qualités antioxydantes. C’est elle qui intervient dès que les réserves de vitamine C sont épuisées. Elle joue également un rôle essentiel au maintien des réserves de vitamines E.

L’apigénine [4] est un composé des bioflavonoïdes qui se trouve dans une grande variété de plantes et d’herbes (persil, camomille).
L’apigénine est réputé pour ses bienfaits relaxants et est également un composé qui préserverait le bon fonctionnement du système cellulaire et aiderait à maintenir les cellules saines.
Certaines études ont montré que l’apigénine préserverait notamment le bon fonctionnement des cellules de la peau et de nombreux organes.

L’huperzine A [5] est utilisé avec succès aux États-Unis et en Chine depuis de nombreuses années pour aider à maintenir les fonctions cognitives chez les personnes âgées.
L’huperzine A est un alcaloïde extrait d’une plante utilisée traditionnellement dans la médecine chinoise l’Huperzia serrata. Cet alcaloïde peut traverser la barrière hémato-encéphalique et a donc la faculté rare d’atteindre le cerveau où il permet d’inhiber l’acétylcholinestérase, une enzyme qui dégrade les neurotransmetteurs facilitant l’apprentissage.

Références scientifiques :
[1] Exp Gerontol. 2009 Apr;44(4):237-42. doi: 10.1016/j.exger.2008.11.001. Epub 2008 Nov 11. On the enigma of carnosine’s anti-ageing actions.
[2] Devaraj S, Vega-López S, Kaul N, et al. Supplementation with a pine bark extract rich in polyphenols increase plasma antioxidant capacity and alters the plasma lipoprotein profile. Lipids. 2002;37:931-934.
[3] The impact of coenzyme Q10 on systolic function in patients with chronic heart failure. Sander S, Coleman CI, et al. J Card Fail. 2006 Aug;12(6):464-72.
[4] Arango D, Morohashi K, Yilmaz A, Kuramochi K, Parihar A, Brahimaj B, Grotewold E, Doseff AI. Molecular basis for the action of a dietary flavonoid revealed by the comprehensive identification of apigenin human targets. Proc Natl Acad Sci U S A. 22 mai 2013.
[5] Xu SS, Gao ZX, et al. Efficacy of tablet huperzine-A on memory, cognition, and behavior in Alzheimer’s disease.Zhongguo Yao Li Xue Bao. 1995 Sep;16(5):391-5.